Montagne extérieure et montagne intérieure

Image de l’Everest comme miroir de notre conscience

 

En avril 2013, Marion CHAYGNEAUD-DUPUY, bouddhiste, alpiniste, activiste écologique gravit l’Everest pour un projet qui la portera pendant 6 ans.

A la demande des Tibétains, Marion et 50 alpinistes vont s’engager dans un défi Historique. A partir de 2016, à raison de 4 expéditions, les équipes vont nettoyer la face Nord de l’Everest. 10 tonnes de déchets seront récoltées et l’opération aura un impact immense auprès des milliards de personnes vivants dans le bassin sud de l’Asie en leur redonnant accès à une eau plus pure. Plus encore, c’est un changement d’état d’esprit qui s’enclenche. Car si la source de l’eau (les glaciers) est polluée pourquoi alors prendre soin des rivières dans les plaines du bassin ? Si la source est pure, elle impose un nouveau respect, de nouveaux comportements.

 

Et au-delà de la gestion des déchets des montagnes, des fleuves et des rivières, n’y a-t-il pas une montagne de déchets à l’intérieur de nous ? La source de la source n’est-elle pas dans notre champ de conscience ?

Car notre environnent extérieur n’est-il pas le miroir de notre paysage intérieur ?

Quand notre champ de conscience est confus, étriqué et pollué, notre Terre Gaia ressemble à une Terre meurtrie. Face à une situation stressante, l’intention que nous posons est une réponse plutôt qu’une réaction conditionnée. Cette réponse elle vient de notre espace intérieur, une fois dégagé, qui choisit des actes qui prennent soin de soi, de l’autre et de la nature. Nous entrainons progressivement notre esprit à s’élargir, de sorte que nos choix soient alignés avec nos intentions. Etre jardiniers attentifs de ses intentions est un chemin que nous arpentons ensemble.

 

Nous commencerons par une méditation sur la montagne, puis lors d’un entretien avec Marion, nous aborderons les thèmes de l’entrainement de l’esprit, cultiver le jardin de notre conscience, l’exploit physique et mental d’escalader l’Everest, de vivre ces expéditions et comprendre la manière dont chacun à du se coordonner à de si hautes altitudes pour dépolluer la face nord de l’Everest.

 

 

avec 

Marion CHAYGNEAUD - DUPUY

 

Marion CHAYGNEAUD-DUPUY vit dans l'Himalaya depuis vingt-deux ans. Après quatre ans de pratique près d'un monastère à Darjeeling, elle étudie le bouddhisme tibétain au département de philosophie de Lhassa en Chine. Elle est guide en montagne en Himalaya. Elle est la première femme européenne à avoir gravi le mont Everest à trois reprises, non pas pour la performance mais pour diriger les expéditions Clean Everest. Avec un groupe de cinquante guides de montagne tibétains, elle a mis en place un modèle de gestion des déchets pour garder l'eau du glacier himalayen pure. Elle travaille dorénavant avec un institut des savoirs nomades au Tibet, délivrant des connaissances et de la sagesse nomade et agissant comme incubateur d'entreprises pour s'adapter au développement économique chinois. Elle vit à Lhassa et son entreprise Global Nomad certifie et promeut les voyages durables, en partenariat avec des dizaines de voyagistes internationaux. Depuis 2002, avec son ONG Highland Initiatives, elle a mené plus d'une cinquantaine de projets locaux qui restaurent l'écosystème tibétain.

 

 

 

En pratique 

 

Dates et heures

Le Lundi 22 novembre 2021 de 20h à 22h

       - 19h30 Accueil

       - 20h00 Conférence

       - 21h30 - 22h Questions /réponses

 

Lieu 

Le Château Jourdain  - Chemin du château, 4 1950 Kraainem

 

 

Tarif 

 

  • 15.00€ (Adultes)
  • 8.00€ (Jeunes) 
  • Les membres TETRA bénéficient de 10% de réduction (en suivant le lien (devenir membre ici)

 

  

 

 

Des questions ? 

N'hésitez pas à nous contacter pour toute question ou renseignements. Nous répondrons avec plaisir. 

Voir les autres activités proposées par TETRA