Soirée d'enseignements et Cérémonie des calumets sur le thème de Wabanok, la « Nouvelle vision »

Cette soirée sera animée par Grand-père T8aminik Rankin et Grand-mère Marie-Josée Tardif, aînés de la tradition algonquine du Québec.

 

Cette année, ils aborderont le thème de la "Nouvelle vision". Dans la langue algonquine, le mot Wabanok fait référence à la direction Est. Chaque matin quand nous nous tournons vers l'Est, le lever de soleil nous rappelle que tout peut toujours recommencer, que nous pouvons nous réinventer et nous donner une nouvelle vision.

 

Cette nouvelle vision est bien sûr individuelle, mais aussi collective. En effet, les Peuples premiers du monde attendent patiemment le jour où les "peuples blancs" frapperont à leur porte afin de retrouver l'équilibre perdu. Leurs prophéties l'évoquaient depuis des centaines d'années. Ce jour où nous pourrions nous donner une nouvelle vision commune serait-il arrivé? Rencontre avec une tradition millénaire et son message crucial pour les hommes de demain.

 

Cette soirée sera aussi l’occasion de présenter le voyage co-organisé par TETRA sur ce thème en été 2020.

avec 

Dominique RANKIN

 

Dominique RANKIN, ou T8aminik tel qu’il l’écrit dans sa langue, est né dans les forêts du nord-ouest québécois, dans une famille qui avait réussi jusque là à préserver le mode de vie nomade de ses ancêtres. Chef héréditaire et homme-médecine, il fut aussi Grand chef de la nation algonquine. Il consacre désormais tout son temps à l’enseignement auprès des populations autochtones qui désirent se reconnecter à leurs racines, de même qu’auprès des groupes ou individus de toutes origines souhaitant s’inspirer de la philosophie de ses ancêtres. Survivant de la terrible époque des Pensionnats indiens, il livre un vibrant témoignage sur le pardon, la guérison et la réconciliation. En juin 2016, il a été fait Chevalier de l'Ordre national du Québec (la plus haute distinction de l'État québécois), en reconnaissance de ses efforts à promouvoir la culture amérindienne et la réconciliation entre les peuples.

 

Marie-Josée TARDIF : journaliste presse écrite et radio dont la vie bascule en 2007 quand les aînés algonquins lui remettent un premier calumet. Il s'agit là d'une grande marque de respect et de reconnaissance, qui implique toutefois de s'engager sur un long chemin d'apprentissage de la langue, la philosophie et la médecine traditionnelle de ce peuple millénaire. Voilà pourquoi Marie-Josée - qu'on appelle désormais Kokom (grand-mère) - enseigne et voyage régulièrement aux côtés de Grand-père T8aminik à ce titre. Comme T8aminik, elle est également conseillère et formatrice à l'École de la fonction publique canadienne, consultante et formatrice à l'Université Notre-Dame, en Indiana (États-Unis). Elle siège notamment au sein du comité Ethics in Action, créé par le Vatican, les Nations Unies, Religions for Peace et l'Université Notre Dame, afin de développer un consensus moral inter-religieux sur les grands défis du développement durable intégral.

Ensemble, en 2013, ils ont fondé l'organisme Kina8at dont le but est d'aider les peuples autochtones à se remettre debout et à retrouver la fierté de leurs ancêtres. Pour la Guérison, la Réconciliation et la Joie du Partage avec tous! -

En pratique  


Dates et heures

 

  • Le 30 octobre 2019 à 19h

 

Lieu 

  • CENTRE LES SOURCES - Rue Kelle 48 - 1200 Bruxelles

 

Tarif 

  • 20.00€ (Adultes)

  • 12.00€ (Jeunes) 

  • Les membres TETRA bénéficient de 10% de réduction (devenir membre ici)

     

 

Des questions ? 

N'hésitez pas à nous contacter pour toute question ou renseignements. Nous répondrons avec plaisir. 

Voir les autres activités proposées par TETRA